L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Établissements de soins de longue durée à but lucratif

Nous sommes profondément préoccupés par le fait que le régime de retraite de la fonction publique est le seul propriétaire de Revera Inc. et de ses établissements de soins de longue durée et de soins infirmiers.

Au Canada, 81 % de tous les décès causés par la COVID-19 ont eu lieu dans des établissements de soins de longue durée.

Plus de 9 650 membres du personnel des établissements de soins de longue durée ont été infectés par la COVID-19, soit plus de 10 % de tous les cas connus de ce virus au pays. Neuf de ces personnes sont décédées.

Les taux d’infection et de décès dus à la COVID sont plus élevés dans les établissements privés de soins de longue durée. 

Ces établissements privés ont des taux de prévalence et de mortalité plus élevés que les établissements municipaux et sans but lucratif. Nous croyons que les établissements privés de soins de longue durée au Canada devraient passer au secteur public.

Investissements PSP ne devrait pas tirer de bénéfices des établissements privés de soins de longue durée pour nos régimes de retraite.

Investissements PSP devrait se départir de Revera Inc. et en négocier le transfert de propriété et d’administration aux gouvernements provinciaux dans chaque province.  Selon un récent sondage Angus Reid, c’est aussi l’avis de 2/3 des Canadiens.

Dans une lettre récemment adressée à Investissements PSP, nous lui avons clairement fait connaître notre position.

Lire la lettre

Nous sommes déçus de la réponse inadéquate d’Investissements PSP.

Neil Cunningham, président et chef de la direction d’Investissements PSP, n’a pas l’intention de se départir de Revera. Il ne compte pas faire passer Revera au secteur public pour protéger les personnes âgées.

Il estime que les établissements de soins de longue durée à but lucratif sont un bon investissement pour le régime de retraite des fonctionnaires et n’a fourni aucune explication quant au taux de mortalité élevé lié à la COVID-19 dans ces établissements.  

Lisez la lettre d’Investissements PSP

L’honorable Jean-Yves Duclos, président du Conseil du Trésor, a également réagi à nos préoccupations en déclarant qu’Investissements PSP est indépendant du gouvernement fédéral et que ses « décisions d’investissement lui appartiennent ».

Lisez la lettre du Conseil du Trésor

Nous nous sommes engagés à protéger nos pensions et les investissements dans les établissements de soins de santé à but lucratif vont à l’encontre de cet objectif. Nous croyons que nous pouvons instaurer un meilleur cadre de santé et de bien-être pour tous les Canadiens. Pour ce faire, il faut améliorer considérablement la situation des résidents et des employés dans nos établissements de soins de longue durée.

Nous attendons les réponses aux lettres que nous avons envoyées aux ministres de la Santé de toutes les provinces où se trouvent des établissements Revera.


4 janvier 2022
Apprenez-en plus sur la nouvelle présidente de l’IPFPC, Jennifer Carr, et sur ses priorités pour notre syndicat.

19 novembre 2021
Le 16 novembre 2021, la présidente Debi Daviau a rencontré la présidente du Conseil du Trésor récemment nommée, Mona Fortier, pour discuter de la voie à suivre concernant les enjeux clés de nos membres.

29 octobre 2021
Nous tenons à féliciter l’honorable Mona Fortier pour sa nomination à la présidence du Conseil du Trésor du Canada.

26 juillet 2021
La présidente Debi Daviau a souligné l’assermentation historique de la très honorable Mary Simon à titre de gouverneure générale du Canada.

25 mai 2021
Le 13 mai 2021, Debi Daviau, présidente de l’Institut, a comparu devant le Comité sénatorial permanent des affaires sociales pour commenter la façon dont les changements apportés au projet de loi C-30 — Loi d’exécution du budget de 2021 — peuvent contribuer à éliminer les obstacles qui nuisent aux groupes en quête d’équité dans la fonction publique fédérale.

18 mai 2021
Le 10 mai 2021, la présidente de l’IPFPC, Debi Daviau, a comparu devant le Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires (OGGO) de la Chambre des communes pour discuter des mesures prises par le gouvernement pour faire face aux effets de la pandémie sur ses employés.