L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Lettre à la ministre du Revenu national à propos de Gaspé

L’Honorable Diane Lebouthillier, C.P.
Ministre du Revenu national
Députée de la Gaspésie–Les îles-de-la-Madeleine
Chambre des communes
Ottawa (Ontario) K1A0A6
Diane.Lebouthillier@parl.gc.ca

Le 7 septembre 2018

Madame la Ministre,

Je m’adresse à vous aujourd’hui pour attirer votre attention sur les conditions très difficiles que vivent des centaines de vos électeurs qui travaillent dans plusieurs ministères et organismes fédéraux installés dans la circonscription de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine.

Il y a une dizaine d’années, le gouvernement fédéral a révoqué le statut de poste isolé de la ville de Gaspé, sans tenir compte des circonstances exceptionnelles de ces employés, et il n’en tient toujours pas compte.

L’objectif de la Directive sur les postes isolés et les logements de l’État (DPILE) du Conseil national mixte (CNM) stipule ce qui suit : « faciliter le recrutement et le maintien en poste du personnel qui met en œuvre des programmes gouvernementaux dans des lieux isolés au Canada. Ses dispositions permettent de compenser une partie des coûts qui sont plus élevés et de mettre en lumière les désavantages qu’entraîne le fait de vivre et de travailler dans des postes isolés. » 

Malheureusement, la perte du statut de poste isolé de Gaspé pénalise de facto les employés fédéraux de la région pour avoir choisi de travailler dans cette région, comparativement à leurs collègues situés dans des endroits plus accessibles au Canada. Cette situation est inacceptable et doit être réglée dans les plus brefs délais.

Le CNM se base sur le fait que les municipalités de la région ont fusionné en une seule grande entité administrative, mais cette fusion n’a pas changé la réalité de la vie en Gaspésie, qui, comme vous le savez bien, demeure une communauté difficile d’accès et où la vie coûte cher. Les résidents de votre circonscription, membres de notre organisation, doivent dépenser des milliers de dollars de plus que leurs collègues d’autres régions pour les nécessités de la vie. Le Conseil doit reconnaître cette réalité et rétablir leur ancien statut de poste isolé pour que cette injustice soit corrigée. Malheureusement, nos multiples démarches pour que le CNM revienne sur sa décision sont restées lettre morte.

Nous réclamons uniquement que nos membres, vos électeurs, soient traités d’une manière juste et raisonnable, comme le sont leurs collègues de la fonction publique fédérale partout au pays.

Cette situation est également directement liée à la qualité des services rendus aux Canadiens. La révocation du statut de poste isolé de Gaspé compromet le recrutement et le maintien en poste des meilleurs candidats aux postes fédéraux dans la région, ce qui ne peut que nuire aux services rendus à la population canadienne.

Nous vous remercions à l’avance de l’attention que vous porterez à cette importante question. Nous attendons votre intervention avec impatience et vous prions d’agréer, Madame la Ministre, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

La présidente de l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada
Debi Daviau


25 mars 2020
Nous poursuivons nos efforts de tous les instants pour représenter et défendre nos membres malgré la situation actuelle entourant la COVID-19, et nous aimerions vous rendre compte d’une importante réunion que nous avons tenue par téléconférence avec la ministre Joyce Murray.

14 février 2020
L’état inexcusable des immeubles fédéraux est un problème très préoccupant qui ne peut être corrigé que par un engagement gouvernemental coûteux et de longue durée. Nous allons suivre la situation de très près.

4 février 2020
Le 17 janvier 2020, j’ai rencontré pour la première fois le nouveau président du Conseil du Trésor, M. Jean-Yves Duclos.

3 janvier 2020
Nous entamons la nouvelle année avec détermination et dynamisme.

23 décembre 2019
Le 13 décembre 2019, le premier ministre Justin Trudeau a rendu publiques les lettres de mandat des ministres de son Cabinet. Ces documents décrivent ses attentes et ses priorités à l’égard de ses ministres et des organisations qu’ils dirigent.

23 décembre 2019
Le 11 décembre 2019, j’ai rencontré la première commissaire à l’équité salariale fédérale, Karen Jensen. Elle a été nommée en septembre 2019 et est responsable de l’administration et de l’application de la nouvelle Loi sur l’équité salariale.