L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Vous êtes maintenant syndiqué(e ) : voici vos trois avantages immédiats

Bonjour,

J’ai d’excellentes nouvelles pour vous : vous avez enfin un syndicat! 

La Commission des relations de travail et de l’emploi dans le secteur public fédéral a accepté notre demande de représentation de près de 1400 membres civil(e)s de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Vous êtes donc maintenant membre de l'Institut et vous bénéficiez de nos services et du pouvoir collectif de 55 000 professionnel(le)s de la fonction publique. 

Être membre de l'IPFPC vous donne le pouvoir de participer au processus de négociation collective. D’avoir voix au chapitre. De défendre directement vos intérêts et ceux de vos collègues. 

L'IPFPC vous guide et vous fournit des ressources organisationnelles et des conseils juridiques durant les négociations et après la finalisation de la convention collective. Vous avez votre mot à dire et vous pouvez choisir vos représentants, prendre des décisions collectivement et voter à propos de ce qui a été négocié. 

Une personne seule ne peut réussir à changer les pratiques d'un grand employeur, mais un syndicat peut y arriver, car nous sommes bien mieux ensemble. Au nom de l'IPFPC, je vous souhaite la bienvenue dans votre syndicat. 

Pour bénéficier de la gamme complète des services de l'IPFPC, veuillez remplir ce formulaire d'adhésion

Je sais que vous avez beaucoup de questions sur les défis et les opportunités qui se présenteront. Pour l'instant, voici trois avantages immédiats que j’aimerais souligner : 

  1. Nous avons déjà fait le nécessaire pour protéger vos conditions d'emploi en attendant que nous négociions la transition vers nos conventions collectives. Sans notre travail, l'employeur aurait pu simplement changer vos conditions de travail sans vous consulter. Comme membre de l'IPFPC, vous pouvez participer à la négociation de ces conventions et vous exprimer sur le résultat des négociations. 
  2. En cas de différend avec votre gestionnaire ou votre employeur, vous aurez l'appui d’un syndicat fort et professionnel : l’IPFPC compte presque 100 ans d’expérience en relations du travail et vous aidera à déposer un grief et à protéger vos droits. 
  3. Vous pouvez devenir délégué(e) syndical(e) et obtenir la formation nécessaire pour aider et représenter vos collègues au travail. Vous pouvez siéger à un groupe de consultation patronale-syndicale et influer sur les politiques et les décisions de votre employeur. Et vous pouvez devenir membre de l'équipe de négociation pour vous assurer que vous et vos collègues pouvez défendre et améliorer vos conditions de travail. 

En terminant, j’aimerais vous rappeler que votre paye continuera d’être traitée par le système de la GRC et ne sera pas transférée au système Phénix. Pour plus d’information, veuillez consulter notre page de questions et réponses.

J'ai hâte que nous nous connaissions mieux et que nous commencions à travailler ensemble. Bienvenue à l’IPFPC! 

Nous sommes bien mieux ensemble. 


Debi Daviau
Présidente 
 


20 mars 2019
On peut difficilement s’empêcher de voir la nature électoraliste du dernier budget fédéral. Il est tout aussi difficile de ne pas le considérer comme un rapport d’étape sur la réalisation des « vrais changements » promis aux dernières élections.

5 mars 2019
La protection des pensions de nos membres demeure une priorité absolue pour l’Institut. Le 26 février 2019, Jonathan Fitzpatrick, président du groupe EPCR, accompagné des représentants de la Canadian Alliance of Nuclear Workers (CANW) Steven Schumann et Matt Wayland, a rencontré trois députés de l’opposition sur la Colline du Parlement. L’enjeu : rendre aux travailleurs des Laboratoires Nucléaires Canadiens leur Régime de pension de retraite de la fonction publique.

28 février 2019
On a annoncé cette semaine qu’il faudra encore trois à cinq ans pour rattraper tous les retards de paiement de Phénix et au moins 10 ans de plus pour stabiliser le système.

21 février 2019
Le mardi 5 février, des membres de l’Institut se sont rendus sur la Colline du Parlement pour réitérer l’importance des services publics essentiels qu’ils offrent aux Canadiens. Une délégation de près de 30 membres, représentant divers groupes et régions, a rencontré plus de 30 parlementaires. Il s’agissait d’une occasion unique de communiquer directement les priorités clés aux décideurs.

20 février 2019
L’Institut a récemment soumis ses commentaires à la consultation publique du ministère des Finances Canada sur les propositions législatives proposées concernant les trop-payés salariaux.

11 février 2019
Le 6 février 2019, Debi Daviau, présidente de l’Institut, et Éric Massey, délégué syndical et infirmier à l’Établissement Archambault de Sainte-Anne-des-Plaines, au Québec, ont comparu devant le Comité sénatorial permanent des droits de la personne pour traiter des problèmes auxquels sont confrontés nos membres dans les établissements correctionnels du Canada, notamment ceux qui prodiguent des soins de santé (groupe SH).