L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Lettre au ministre Brison à propos des Laboratoires nucléaires canadiens

L’honorable Scott Brison, C.P.
Président du Conseil du Trésor et ministre du Gouvernement numérique
Chambre des communes
Ottawa (Ontario)  K1A 0A6
Scott.Brison@parl.gc.ca

 

30 août 2018

Monsieur le Ministre,

Je vous écris au nom des travailleurs fédéraux du nucléaire, dont des centaines sont représentés par notre syndicat, l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada.

En juillet 2014, le gouvernement fédéral conservateur a annoncé que les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC) seraient gérés selon un modèle d’organisme gouvernemental exploité par un entrepreneur (OGEE). Ce changement me préoccupe grandement, tout comme l’impact qu’il aura pour les régimes de retraite des employés.

En septembre 2015, les employés des LNC ont été informés qu’après une période de transition de trois ans, ils ne pourraient plus cotiser au Régime de pension de retraite de la fonction publique (RPRFP); les personnes embauchées subséquemment n’ont même pas bénéficié de cette protection transitoire. Le présent gouvernement a reçu de nombreux appels en faveur du maintien de la participation de tous les employés des LNC au RPRFP. Toutefois, à ce jour, il n’a encore pris aucune mesure à cet égard.

L’échéance de septembre 2018 pour infirmer la décision de l’ancien gouvernement approche à grands pas. Une fois cette date passée, les travailleurs fédéraux du secteur nucléaire du Canada ne jouiront plus pleinement de la sécurité financière offerte par le Régime de pension de retraite de la fonction publique. Cette perte aura des répercussions non seulement sur les employés, mais aussi sur leur famille et leur communauté. À leur grande consternation, le Conseil du Trésor ne divulguera pas le coût réel de leur participation continue au Régime, et le gouvernement actuel n’a pas encore expliqué les raisons de son inaction dans ce dossier.

Si la situation n’est pas corrigée, il y aura probablement des conséquences négatives importantes et à long terme pour l’industrie nucléaire canadienne, particulièrement en ce qui concerne le recrutement et le maintien en poste des professionnels de l’industrie. Si le gouvernement canadien veut vraiment aider les travailleurs et faire croître la classe moyenne, il apportera les modifications législatives qui s’imposent pour que tous les employés des LNC puissent continuer à participer au Régime de pension de retraite de la fonction publique. Le temps presse — c’est maintenant qu’il faut agir.

Je vous prie d’accepter, Monsieur le Ministre, l’expression de mes sentiments distingués.

Debi Daviau
Présidente de l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada


25 mars 2020
Nous poursuivons nos efforts de tous les instants pour représenter et défendre nos membres malgré la situation actuelle entourant la COVID-19, et nous aimerions vous rendre compte d’une importante réunion que nous avons tenue par téléconférence avec la ministre Joyce Murray.

14 février 2020
L’état inexcusable des immeubles fédéraux est un problème très préoccupant qui ne peut être corrigé que par un engagement gouvernemental coûteux et de longue durée. Nous allons suivre la situation de très près.

4 février 2020
Le 17 janvier 2020, j’ai rencontré pour la première fois le nouveau président du Conseil du Trésor, M. Jean-Yves Duclos.

3 janvier 2020
Nous entamons la nouvelle année avec détermination et dynamisme.

23 décembre 2019
Le 13 décembre 2019, le premier ministre Justin Trudeau a rendu publiques les lettres de mandat des ministres de son Cabinet. Ces documents décrivent ses attentes et ses priorités à l’égard de ses ministres et des organisations qu’ils dirigent.

23 décembre 2019
Le 11 décembre 2019, j’ai rencontré la première commissaire à l’équité salariale fédérale, Karen Jensen. Elle a été nommée en septembre 2019 et est responsable de l’administration et de l’application de la nouvelle Loi sur l’équité salariale.