L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Lettre Ouverte - Consultation sur les Lignes directrices provisoires du Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés

À Mme Elena Lungu,

Gestionnaire (development de politique), Conseil d'examen du prix des médicaments brevetés,

Nous vous remercions de votre exposé sur les lignes directrices sur le plafonnement des prix des médicaments brevetés. Au nom de l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada, une organisation qui représente quelque 60 000 fonctionnaires ainsi que des milliers retraités, nous souhaitons vous faire part de nos commentaires sur ces lignes directrices.

L’IPFPC croit que le modèle canadien d’établissement des prix des médicaments doit reposer sur l’efficacité, l’accessibilité et les résultats pour la santé. Les changements proposés se font attendre depuis longtemps. Nous sommes heureux de voir l’adoption de lignes directrices révisées qui, nous l’espérons, viendront régler un problème de longue date de la politique publique en plus de normaliser les prix des médicaments au Canada. Nous exhortons le CEPMB à poursuivre ses efforts pour mettre en place ces réformes dans les plus brefs délais.

Nous reconnaissons l’importance de réglementer le prix des médicaments au moyen d’une démarche factuelle. Nous vous sommes reconnaissants d’avoir dissipé le mythe omniprésent selon lequel l’attribution d’un juste prix aux médicaments limite l’innovation, retarde ou empêche le lancement de médicaments et décourage la recherche et le développement. Il est important que les Canadiens sachent que ces concepts ne sont pas nécessairement liés. Une tarification équitable ne réduit pas l’accès aux médicaments; bien au contraire, elle y élargit l’accès.

Nous croyons que les comparaisons internationales raisonnables, les analyses de marché et la pharmacoéconomie (le coût d’un médicament par rapport à son efficacité) permettent de plafonner les prix de façon à atteindre un équilibre entre la récompense de l’innovation et l’abordabilité. Ces changements marquent une étape importante vers le régime public universel d’assurance-médicaments dont nous avons tant besoin.

Nous nous réjouissons à l’idée de collaborer avec le CEPMB pour mettre en place un modèle de fixation des prix des médicaments plus efficace, plus accessible et plus juste.

Merci!

Debi Daviau
Présidente


4 janvier 2022
Apprenez-en plus sur la nouvelle présidente de l’IPFPC, Jennifer Carr, et sur ses priorités pour notre syndicat.

19 novembre 2021
Le 16 novembre 2021, la présidente Debi Daviau a rencontré la présidente du Conseil du Trésor récemment nommée, Mona Fortier, pour discuter de la voie à suivre concernant les enjeux clés de nos membres.

29 octobre 2021
Nous tenons à féliciter l’honorable Mona Fortier pour sa nomination à la présidence du Conseil du Trésor du Canada.

26 juillet 2021
La présidente Debi Daviau a souligné l’assermentation historique de la très honorable Mary Simon à titre de gouverneure générale du Canada.

25 mai 2021
Le 13 mai 2021, Debi Daviau, présidente de l’Institut, a comparu devant le Comité sénatorial permanent des affaires sociales pour commenter la façon dont les changements apportés au projet de loi C-30 — Loi d’exécution du budget de 2021 — peuvent contribuer à éliminer les obstacles qui nuisent aux groupes en quête d’équité dans la fonction publique fédérale.

18 mai 2021
Le 10 mai 2021, la présidente de l’IPFPC, Debi Daviau, a comparu devant le Comité permanent des opérations gouvernementales et des prévisions budgétaires (OGGO) de la Chambre des communes pour discuter des mesures prises par le gouvernement pour faire face aux effets de la pandémie sur ses employés.