L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Nouvelles et enjeux

Vous trouverez ici les nouvelles nationales les plus récentes.

17 septembre 2018
L'Institut croit fermement que pour changer les choses, il faut des données de qualité; ainsi il encourage donc tous ses membres à participer au SAFF 2018.
14 septembre 2018
Le mémoire de l’IPFPC à l’intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes au sujet des consultations pré-budgétaires 2019-2020 est maintenant disponible.
13 septembre 2018
Les membres qui souhaitent agir à titre de président, membre ou ami d’un comité permanent du Conseil d’administration en 2019 sont invités à exprimer leur intérêt en remplissant le formulaire prescrit et en l’envoyant à committeevolunteers@pipsc.ca avant la date limite, soit le vendredi 5 octobre 2018.
10 septembre 2018
Le gouvernement du Canada a commencé à déménager ses employé(e)s dans des espaces de bureau ouverts, un peu partout au pays. Certains de ces employés, membres de l’IPFPC, travaillent déjà dans ce type de bureaux et d’autres attendent d’y emménager.  
3 septembre 2018
Nous célébrons aujourd’hui avec les syndicats du monde entier les réalisations et la résistance de tous les travailleurs et travailleuses. En cette journée spéciale, et au vu des problèmes de Phénix qui persistent, l’IPFPC demande vivement au gouvernement d’agir dans ce dossier.
30 août 2018
Partout au pays, les membres de l’IPFPC ont participé à des défilés de la fierté en tant qu’alliés et membres des communautés LGBTQ2+.    .  
30 août 2018
OTTAWA, le 30 août 2018 – Combien de temps devrions-nous « raisonnablement attendre avant de bénéficier d’un nouveau système de paye »?
17 août 2018
Les personnes qui pensent que c’est plus facile pour les contribuables et les entreprises les plus riches d’échapper à l’impôt au Canada peuvent se fier à de nouvelles statistiques pour confirmer leurs craintes. Tout près de neuf fiscalistes de l’Agence du revenu du Canada (ARC) sur dix se sont déclarés d’accord avec la question de l’Institut à savoir s’il « est plus facile pour les entreprises et les particuliers fortunés d’échapper ou d’éviter les responsabilités fiscales que pour les Canadiens moyens ». Ce pourcentage est encore plus élevé que le 79 % de la population canadienne interrogée qui s’est dite d’accord avec le même énoncé lors d’un sondage d'Environics Research.