L’Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Des représentants de l’Institut rencontrent des Sénateurs à propos de Phénix

Le 7 février 2018, Stéphane Aubry, vice-président de l’Institut, et Emily Watkins, conseillère spéciale de la présidente, ont témoigné devant le Comité sénatorial permanent des finances nationales au sujet de l'impact du système de paye Phénix sur les membres de l'Institut.

Ils ont présenté la position fondamentale de l'Institut selon laquelle ses membres – comme tous les travailleurs canadiens – méritent d'être payés à temps et sans erreur. Ses membres ont donc besoin d’être suffisamment aidés par le personnel sur place pour régler leurs problèmes de paye constants causés par Phénix. Il est tout aussi important que le gouvernement se débarrasse de Phénix et charge ses 13 000 informaticiens de développer un système de paye interne qui sera meilleur, moins cher et plus fiable que Phénix.

M. Aubry et Mme Watkins en ont aussi profité pour aborder la question des trop-payés causés par Phoenix et l'impact qu’elle aura sur nos membres au cours de la prochaine « saison de l’impôt ».

Enfin, ils ont soulevé la question de l’indemnisation des fonctionnaires au vu des nombreux préjudices qu’ils ont subis à cause de Phoenix, y compris un stress indescriptible et un temps incalculable à tenter de régler des problèmes de paye.

Cette rencontre avec des sénateurs éminents est l’une des nombreuses initiatives de relations gouvernementales en cours à l'Institut pour porter les questions d’une importance cruciale pour les membres directement à l'attention des dirigeants politiques du Canada.

Stephane Aubry

Le vice-président de l’Institut Stéphane Aubry avec  Heather Finn et Chris Aylward de l’AFPC.