L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada

In Memoriam : Iris Craig (1923 - 2018), ancienne présidente de l’IPFPC

Entretien du systèm

Nous avons prévu des travaux d’entretien informatique le lundi 12 novembre de 7 h à 12 h (HNE). Le système de courrier électronique de l’Institut sera hors service pendant cette période. Merci de votre compréhension et de votre patience.

In Memoriam: Iris Craig - Former PIPSC President

C’est avec tristesse que nous annonçons le décès d’Iris Craig le 4 novembre 2018.  

Iris fut élue présidente de l’Institut le 1er janvier 1986 et pris sa retraite le 31 décembre 1993. Elle se classe ainsi parmi ceux et celles qui ont le plus d’années de service à ce titre. Sous sa tutelle, l’Institut comptait 34 000 membres répartis dans 52 groupes professionnels et relevant de 13 employeurs différents.

Iris dirigeait l’Institut lorsque le gouvernement a voulu réduire la taille de la fonction publique pour la ramener à son niveau du milieu des années 1970. Il menaçait de supprimer 2 000 emplois pour chaque 1 % de gain à la table de négociations.

Le jour de la reprise des travaux de la Chambre des communes en septembre 1990, 20 000 fonctionnaires se rassemblaient sur la Colline du Parlement pour protester contre la loi du gouvernement sur le retour au travail et le gel des salaires. En 1991, le groupe CS et les 4 000 membres du groupe de vérification (qui venaient de se joindre à l’Institut en 1988) s’étaient mis en grève.

C’était également sous la direction d’Iris que l’Institut a fait pression pour la création de la Semaine nationale de la fonction publique en 1992.  

Sous le thème Dialogue avec les Canadiens, des dépliants intitulés Les fonctionnaires à votre service décrivant le travail de membres individuels de l’Institut dans différentes professions, ont été publiés et distribués à chaque université, bibliothèque publique et député fédéral canadien.

Nommée par le premier ministre Brian Mulroney au Comité consultatif de la Loi sur la pension de la fonction publique, Iris a défendu les pensions des membres pendant l’examen de la Loi.  

Iris a également présenté au gouvernement fédéral pendant plusieurs années Dialogue avec le Parlement, un rapport annuel portant sur de grands dossiers, comme les compressions dans la fonction publique, la sous-traitance, la science publique, les pensions, l’équité salariale, la dénonciation et la déprofessionnalisation de la fonction publique. 

Iris a également défendu les intérêts de l’Institut et des ses membres en pilotant les dossiers de l’équité salariale, de la réforme régressive de la fonction publique FP 2000, des menaces à la Loi sur la pension, du Plan général d’évaluation des emplois du gouvernement et de nombreux autres enjeux.

Avant d’être nommée à la tête de l’Institut, Iris fut vice-présidente pendant neuf ans et présidente du Comité des finances pendant huit ans.

De profession, Iris était biologiste à Agriculture Canada où elle a travaillé 25 ans. Ses travaux ont porté sur la recherche fondamentale et appliquée en sélection de cultures céréalières, et ses recherches ont été publiées dans de nombreuses revues scientifiques.

Iris était également très active dans la communauté. Elle a siégé pendant de nombreuses années au Conseil des gouverneurs de l’Université Carleton et au Conseil d’administration de Centraide.

L’Institut présente ses condoléances à sa famille et aux nombreux amis et collègues qui ont eu le privilège de la connaître.

Pour des condoléances ou témoignages personnels, veuillez cliquer ici.

Les funérailles de Iris Craig auront lieu à compter de 14 h  le samedi 10 novembre 2018, à Capital Funeral Home, 3700, promenade Prince of Wales, Nepean (Ontario).  Les visites au salon funéraire : 12 h 30 le 10 novembre 2018.